Ostéopathe Toulouse - Thomas Gronoff | Puis je consulter un ostéopathe dès le début de ma grossesse?
15429
single,single-post,postid-15429,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Puis je consulter un ostéopathe dès le début de ma grossesse?

the concept of pregnancy. belly tummy of a pregnant woman and alarm clock on a white background

Puis je consulter un ostéopathe dès le début de ma grossesse?

Beaucoup de femmes qui ne connaissent pas encore l’ostéopathie mais qui ont entendu parlé de ses bienfaits pendant la grossesse se posent la question du moment « opportun » pour consulter quand elles sont enceintes.

J’ai l’habitude d’expliquer aux patientes que je vois au cabinet et qui ont un projet de grossesse qu’elles peuvent venir faire un bilan dès le tout début de leur grossesse.

L’ostéopathie peut être pratiquée dès les premières semaines de grossesse par un praticien qui a suivi une formation spécifique dans la prise en charge des femmes enceintes. Le premier trimestre est un moment crucial qui nécessite une approche très particulière.

Dans l’idéal, une visite à chaque trimestre de grossesse est suffisant.

embryo silhouette in woman hand

Au cours du premier trimestre :

Je réalise un bilan sur la posture générale d’avant grossesse afin de la corriger au mieux pour éviter les douleurs et gênes qui pourraient en découler et être amplifiées jusqu’à l’accouchement voire au-delà.

Je réalise un travail en douceur adapté à l’état de la future maman et prenant en compte la dimension psychologique et les inquiétudes qui peuvent survenir pendant ce premier trimestre.

Cette première séance comporte un véritable aspect préventif.

Très souvent, je reçois en consultation des futures mamans qui ne prennent pas encore véritablement conscience de leur grossesse et continuent à vivre leur quotidien sans faire d’avantage attention à elles. Cette 1ère séance est l’occasion d’apporter de réels conseils de posture et d’adaptation des gestes du quotidien afin de concilier prise de conscience du corps, bien-être et maternité.

Au cours du deuxième trimestre :

Je poursuis le travail commencé au cours du premier trimestre.

C’est également le moment de s’intéresser au bien-être de bébé en aidant le corps de la maman à lui faire un peu plus de place.

Il est encore temps d’agir pour soulager les maux liés à la grossesse (troubles digestifs, troubles du sommeil, mal de dos, sciatique…) et prendre de bonnes habitudes.

Généralement, les futures mamans se projettent mieux sur leur futur accouchement et sur le bébé à venir. Outre la dimension ostéopathique, cette séance est un véritable moment d’échange et de conseils.

Au cours du troisième trimestre :

Mon travail se concentre sur l’accouchement à venir afin de préparer au mieux le corps et tout particulièrement le bassin et le périnée.

Certaines patientes ne viennent parfois me voir qu’en toute fin de grossesse. Il peut être plus difficile, dans certains cas complexes, de soulager toutes les douleurs latentes. Mais la séance sera toujours bénéfique pour préparer l’accouchement et apporter bien-être à un bébé qui commence vraiment à être à l’étroit en fin de grossesse.

Une question qui est souvent posée à l’occasion de cette dernière séance est de savoir à quel moment consulter après l’accouchement. De mon point de vue d’ostéopathe, le plus tôt est le mieux afin de « tout remettre à sa place ». Cependant le moment idéal doit être laissé à l’appréciation de chacune en fonction de son ressenti suite à l’accouchement (fatigue, césarienne…) et en combinaison avec la rééducation par la sage-femme ou le kinésithérapeute.

Dans tous les cas, et c’est important de le rappeler, mon travail s’inscrit en complément du suivi par la sage femme et/ou par le gynécologue pendant toute la grossesse.

J’adapte également mes techniques en cas de grossesse à risque. En cas de menace d’accouchement prématuré, d’hypertension très importante, ou d’autres cas de complication, une séance d’ostéopathie est toujours possible mais nécessite de nombreuses précautions. Pour toute question à ce sujet me contacter.

Thomas GRONOFF – Ostéopathe D.O –

 

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.